top of page

Programme ambassadeurs : quels bénéfices pour les collaborateurs ?

Un programme ambassadeurs est gagnant-gagnant ou n'est pas


Les bénéfices d’un programme ambassadeurs sont en général déclinés selon le point de vue de l’entreprise. Avec rapports et statistiques à l’appui, il sera alors fait état du nombre de points gagnés en notoriété par la marque, de l’augmentation du trafic vers le site web, du nombre de leads supplémentaires identifiés, des candidatures reçues émanant de jeunes talentueux, etc. On vantera combien l’entreprise a trouvé la clé de l’engagement de ses collaborateurs pour les inscrire dans une dynamique de communication dont elle tire grand profit.


Programme ambassadeurs : quels bénéfices pour les collaborateurs ?

Oui, mais les employés dans tout ça, qu’ont-ils à y gagner ?


Les incrédules se gaussent. Ils ne voient pas pourquoi des collaborateurs s’engageraient dans un programme ambassadeurs (ou programme d'employee advocacy) vantant leur entreprise/marque alors qu’ils ne sont pas payés pour cela et que c’est autant de temps qu’ils passeraient à ne pas remplir leur « vraie » mission. Ils ajoutent que communiquer est un métier, parfois à risque, exercé par une équipe dédiée qu’il convient de laisser faire le job. Autrement dit, chacun son métier et les vaches seront bien gardées !


86 % des collaborateurs engagés dans un programme d’employee advocacy déclarent y avoir vu un impact positif sur leur carrière.

En réalité, un programme ambassadeurs ne peut fonctionner que s’il est gagnant-gagnant, autrement dit, que si l’entreprise et ses collaborateurs y voient chacun leur intérêt propre. Une étude de Hinge Research Institute et SocialMediaToday a constaté que près de 86 % des collaborateurs engagés dans un programme d’employee advocacy déclarent y avoir vu un impact positif sur leur carrière.


Citons les bénéfices principaux pour les collaborateurs.


Les bénéfices d’un programme ambassadeurs pour les collaborateurs


Développer son réseau professionnel


Développer son réseau professionnel présente de multiples avantages. D’une façon générale, on peut affirmer qu’aller à la rencontre de nouvelles personnes favorise une synergie qui ne peut être que positive, et qui l’est d’autant plus dans le contexte de télétravail que beaucoup connaissent aujourd’hui et dont on devine qu’il va s’installer dans la durée. En ce sens, on peut voir le réseau professionnel comme un remède au sentiment d’isolement, et les réseaux sociaux comme une alternative aux rencontres physiques, même si celles-ci conservent une importance majeure.


l'employee advocacy permet de développer son réseau professionnel

Une étude menée par Hinge Research fait ressortir que 87,2 % des collaborateurs reconnaissent que l'employee advocacy a contribué à l'élargissement de leur réseau professionnel et 76 % estiment que ça les a aidés à se tenir au courant des tendances de leur secteur.


On abordera plus loin comment le réseau peut aussi aider à atteindre ses propres objectifs professionnels.


Améliorer son expertise


Dans le cadre du dispositif de partage d’information dont ils sont acteurs en leur qualité d’ambassadeurs, les collaborateurs reçoivent de façon privilégiée des publications à relayer, qui peuvent pour certaines être exclusives ou transmises en avance de phase par rapport à leur diffusion générale. Ils deviennent ainsi des connaisseurs privilégiés de l’actualité de leur marque et de son secteur.


engagement des collaborateurs

En établissant des relations avec des experts de leur domaines, les collaborateurs sont également exposés à des contenus de valeur échangés entre pairs. Ils peuvent être amenés à nouer des relations personnelles leur permettant de partager des expériences, des bonnes pratiques, de façon stimulante et enrichissante.


87,2 % des collaborateurs reconnaissent que l'employee advocacy a contribué à l'élargissement de leur réseau professionnel et 76 % estiment que ça les a aidés à se tenir au courant des tendances de leur secteur.

Enfin, un fois avoir pris goût au partage d’information, les collaborateurs peuvent avoir naturellement envie de mener leurs propres initiatives de curation de contenu. Ils rechercheront alors des articles, des études, qu’ils s’approprieront pour y ajouter un commentaire personnel. Ils seront alors dans une démarche vertueuse de développement de leurs connaissances. Certains même, les plus experts, souvent des spécialistes techniques, se lanceront dans la création de leur propre contenu.


Cultiver son personal branding


A moins de vouloir rester un être anonyme évoluant dans l’ombre, il est important de développer son personal branding, ou sa marque personnelle. On parle aussi de e-réputation.


Cultiver son personal branding est devenu plus important que jamais. L'une des raisons est que les recruteurs utilisent abondamment les réseaux sociaux. Une étude de RegionsJob indique que 87 % des recruteurs utilisent les plateformes sociales pour se renseigner sur les candidats.

La marque personnelle est la manière dont on se fait connaître. C'est la combinaison unique de compétences, d'expérience et de personnalité qui caractérisent l’image qu’on veut donner de soi. Cultiver une marque personnelle est devenu plus important que jamais. L'une des raisons est que les recruteurs utilisent abondamment les réseaux sociaux. Une étude de RegionsJob indique que 87 % des recruteurs utilisent les plateformes sociales pour se renseigner sur les candidats.


Plus généralement, le personal branding aide à entrer en relations avec les personnes. En créant une marque personnelle forte, transparente et authentique, on augmente ses chances d’atteindre ses objectifs à court et à long terme.


Un personal branding puissant peut parfois conduire à être vu comme un leader d'opinion (thought leader) lorsque l’expérience, les contenus partagés et les points de vue font autorité et deviennent une source d’inspiration et de projection pour tout un public. Cela peut mener notamment à des opportunités de prise de parole dans les medias qui vont amplifier la notoriété de la personne.


“Un personal branding puissant peut parfois conduire à être vu comme un leader d'opinion (thought leader) lorsque l’expérience, les contenus partagés et les points de vue font autorité et deviennent une source d’inspiration et de projection pour tout un public.”

Aider à l’évolution de carrière


Les différents bénéfices évoqués précédemment sont ceux que l’employé va constater ou viser d’un point de vue personnel. Il va gagner en visibilité et en influence au sein de son écosystème, ce qui en outre pourra l’aider, en fonction de son métier, à atteindre des objectifs professionnels tels que détection de leads ou recrutement de partenaires commerciaux.


Son entreprise ne pourra y voir que des bénéfices pour elle-même également, car c’est autant d’exposition supplémentaire dont va jouir la marque, si ce n’est de business additionnel via l’acquisition de nouveaux clients et la fidélisation de clients existants.


Par incidence, les collaborateurs ambassadeurs sont donc, a priori, de bons candidats à promotion et augmentation de salaire. Ils sont en quelque sorte des « role models » sur qui l’entreprise peut s’appuyer pour entraîner les autres collaborateurs.


Un dernier mot


Un programme ambassadeurs ne peut se mener que si chaque partie prenante y voit quelque chose à gagner pour elle-même et nous avons vu que les bénéfices potentiels sont considérables pour les collaborateurs.


Il est à noter qu’au-delà des points déjà évoqués, un tel programme se construit sur la confiance consistant à donner la liberté aux collaborateurs de prendre la parole en ligne. Cette confiance est une des bases de leur épanouissement professionnel. De plus, le fait de se voir confier des contenus relatifs à la marque est générateur de sens et de fierté d’appartenance, et donc, au final, un moteur d’engagement inestimable.

Comments


20200602_145342.jpg

Rémy Baranger

Fondateur & Managing Director d'Eurekavox.

Ex-directeur du marketing opérationnel chez IBM, spécialiste des réseaux sociaux, tombé avec enthousiasme dans la marmite où mijotent de bonnes recettes d'employee advocacy.

  • LinkedIn
  • Twitter

Post Archive 

Tags

bottom of page